She may have given up trying

She may have given up trying to have friends since he always objects to her spending any time with them. She may have lost any say about the finances, even if she is making the bulk of the money. She is so convinced of her own powerlessness, she doesn’t think she can make it on her own or that she can find a better match.

pandora charms Painters in Melbourne provide service of residential painting interior, exterior, new home, and apartments, pandora necklaces duplex. In commercial sector also our painters paint in shops with a decorative finish, water proofing, texture finish and plaster repair in and around. Throughout Melbourne The Golling Master Painter, are master in their work. pandora charms

pandora essence In fact, we should thank Pandora who opened the box. She taught us that the disaster is the only way to the freedom and truth. We should pursue those truth, love, freedom and justice. “Due to some personal circumstances that have become public, after 20 years of service, Mr Cee has chosen to resign. We feel that this is in the best interest of both HOT 97 and Cee’s personal well being. While we do not endorse the alleged activities, he is clearly facing a personal dilemma that is for him and only him to comment on. pandora essence

pandora jewellery Sara Prickett, Tracy Phan, Kirsten Deckert, Jennifer Rolland, Robyn O allergy is a life threatening condition for many affected individuals world wide. There is currently no cure. While whole allergen extracts are routinely used in specific immunotherapy for many respiratory and insect venom allergies, they can cause severe side effects and even fatalities in the case of peanut allergy. pandora jewellery

pandora essence There are a number of different providers out there and they are all different in some way. There are those that offer many different IP addresses but very little bandwidth and speed. Some of them offer the opposite to this, http://www.pandoratopp.com/ and so on. Jennifer Lopez is the new national spokesperson for the Boys Girls Clubs of America. Fascinating, but we thought the fictional Tracy Jordan was their spokesperson. Talk show host Nate Berkus hospitalized with appendicitis. pandora essence

pandora necklaces HPV (the [genital] warts virus) causes more than 70% of all cases of cervical cancer. HPV causes changes in the cells in the cervix on the transformation zone. These changes will eventually become cancerous if they are not removed. Wedding rings are deeply personal in what they represent. They are an outward sign of deep commitment to oneself, one partner and one’s community. Also, all wedding rings have innate symbolism. pandora necklaces

pandora jewellery Ct. App. 1996) (“Virtually any state, federal or local law can serve as the predicate for an action under Business and Professions Code section 17200″); Saunders v. The chart below is a SPX daily year to date chart. SPX consolidated recently at 1,190 to 1,210 before making a move higher and then lower. The close above 1,210 Fri may indicate the trading range will be 1,200 to 1,220 next week pandora jewellery.

Posted in Uncategorized | Leave a comment

L`art de joindre l`utile à l`agréable!

Je pars en congrès et pas n’ importe où! Cape Town, Afrique du Sud, m’attend, d’ici quelques jours, pour l’ouverture du 19e Congrès mondial de médecine esthétique.
Une destination au bout du monde, entourée d’un halo d’exotisme et de mystère, et précédée d’une réputation à faire pâlir d’envie toute autre ville : beauté stupéfiante, climat idéal, charme et jovialité de ses habitants, luminosité du ciel, modernisme conjugué à la tradition, liberté créatrice, découvertes culinaires, tout y est pour que le visiteur irrésistiblement tombe sous son charme!

J’ai donc très hâte de m’y retrouver et de l’explorer pendant les quelques jours de liberté que je me suis alloués avant le congrès. Je prévois une excursion en téléphérique jusqu’au sommet de Table Mountain,

Table Mountain

l’immense montagne aplatie (d’où son nom) qui domine la ville du haut de ses 1085 mètres et qui lui donne cet air si majestueux. Je vais sûrement aller jusqu’au Cap de Bonne-Espérance

Cap de Bonne-Espérance

ce mythique bout de terre qui s’avance dans la mer et qui sépare deux océans, l’Atlantique d’un bord et l’Indien de l’autre. Je vais me balader sur le V & A Waterfront, qui est le cœur commercial de la ville, et flâner dans les rues de la ville pour en prendre le pouls. Je vais aussi essayer de m’adonner à ce que j’aime le plus en voyage, juste m’asseoir sur une terrasse et regarder la vie autour de moi.

Un mot sur le congrès qui s’inscrit dans les événements mondiaux de l’Union internationale de médecine esthétique UIME, dont le Canada fait partie par le biais de l’Association canadienne de médecine esthétique CAAM dont j’ai été le président de 2009 à 2012. Il s’agit d’un événement qui a lieu tous les deux ans dans une ville différente selon les candidatures retenues pas le comité de sélection de l’UIME. Au fil des années, cela m’a permis de visiter des villes inoubliables, comme Buenos Aires, Vancouver et Beijing, et je compte continuer à profiter de cette chance unique dans les prochaines années (Miami et Istanbul sont au programme!). Il va sans dire que l’appel du large n’est pas le seul incitatif à participer à ces congrès. L’aspect scientifique est tout aussi intéressant et le partage d’information est au cœur de l’événement. Je suis sûr d’en revenir avec plein d’idées et de nouveautés à inscrire au programme de la clinique dans les mois à venir.

Ce congrès de Cape Town me servira aussi de tribune pour 3 présentations que je donnerai, entre autres sur l’importance des sérums antioxydants dans la protection contre les rayons infrarouges du soleil et pour la guérison accélérée après traitement au laser de relissage fractionnel. De nouvelles données scientifiques viennent corroborer les observations faites sur le terrain et ce sera un privilège pour moi de partager ces conclusions avec mes confrères de partout à travers le monde.
Donc, trois jours de brassage d’idées et d’apprentissage scientifique qui ont toujours sur moi un effet très stimulateur et entraînant.
Après le congrès, je pars en excursion pendant 10 jours. Pendant ce périple, je visiterai la région des vignobles (l’Afrique du Sud est réputée pour ses excellents vins), la région touristique de Knysna en bordure de l’Océan Indien, et finalement le parc Kariega pour quelques jours de safari afin d’y voir les ‘’Big five’’ (lion, éléphant, léopard, rhinocéros, buffle)

Big 5

.Voyage bien rempli en vue, n’est-ce pas? Je compte les heures avant mon départ et j’ai hâte de voir de mes propres yeux toutes ces merveilles que je n’ai pu entrevoir qu’à travers lectures et photos. Je vais m’assurer sur place que c’est aussi beau et intéressant que ce que je m’imaginais. C’est aussi pour ça les voyages après tout!

Posted in Médecine Eshétique | Tagged , , , , | Leave a comment

Le dimanche

Le dimanche. Marie appelle Meursault et le r Ils frappent ensuite la porte de Raymond. La veille, Meursault a t au commissariat que la fille avait “manqu Raymond. Fabrice se d rentrer Parme. Il d un cheval un valet et lui lance en une poign de monnaie. Arriv Parme, le c empli de joie, il se rend chez sa tante Gina; elle vient de perdre son mari et a h du palais de Sanseverina.

Chaussures Louboutin Même si vous n’êtes pas vraiment en difficulté au niveau de l’argent, vous vous obligez à avoir une certaine rigueur. Jupiter dans votre secteur d’ombre, vous donne l’impression qu’il peut vous tomber une tuile sur la tête à n’importe quel moment. Vous voulez vous constituer une épargne en cas de problèmes, mais n’en parlez à personne. Chaussures Louboutin

chaussure louboutin pas cher Choisir le prénom de bébé : quelle aventure! C’est une décision importante, qui en dira long sur vous, votre style, vos rêves, votre famille et qui aura également un impact sur votre bébé. Un prénom peut forger un caractère dit on : alors pas question de se tromper. Certains parents craquent pour des prénoms bébé confidentiels et rares, qui sera un moyen pour eux et leur enfant de se démarquer ; d’autres parents préfèrent suivre les tendances prénoms de l’année pour coller à leur époque.. chaussure louboutin pas cher

louboutin soldes The first half was played at a quick pace with USA opting to play down their right wing with Kelley O’Hara and Tobin Heath for large spells. USA had the majority of possession in Sweden’s half, but Sweden showed they could be a threat on the counter attack with Fridolina Rolfo and Lotta Schelin being effective with their hold up play. USA were more threatening going forward, but Sweden frustrated the Stars and Stripes by playing compact in the back and being strong and well timed in challenges.. louboutin soldes

christian louboutin soldes Tout allait bien jusqu’à ce que la douane française prenne mon paquet en me disant que c’était de la contrefaçon qui venait de Chine. Ils ont bien sur confisqué la marchandise. Et je n’aurai pas d’amende http://www.louboutinspaschers.fr pour cette fois mais maintenant, je suis fichée. christian louboutin soldes

louboutin pas cher Je résume : il y a plus de 2000 ans, le roi des Qin, qui deviendra le premier empereur, veut unifier les sept royaumes rivaux, et y parvient en versant beaucoup de sang, comme le montre ce film réalisé avec de grands moyens et à grand spectacle. L’assassin du film estime que le prix à payer est trop élevé et décide d’y mettre fin en tentant de tuer le roi. Au bout du compte, le roi triomphe, l’empire chinois est né et il est toujours là deux mille ans après. louboutin pas cher

christian louboutin pas cher Originaire des Am du Nord et du Sud, louboutinspaschersla citrouille aurait domestiqu au Mexique il y a 8 000 ans 10 000 ans, peut m avant. Les Menominis, des Algonquiens, employaient les graines de citrouille comme diur Les colons d du Nord les broyaient et les m de l du lait ou du miel pour en faire un vermifuge. Les Cherokees s servaient pour traiter l (pipi au lit) chez les enfants christian louboutin pas cher.

Posted in Uncategorized | Leave a comment

He was an iron worker

(Field) Dorney. He was an iron worker for the former Bethlehem Contracting for 37 years until the late 1970s. Born in Allentown, he was a son of the late Harry and Carrie (Bartholomew) Dorney. In October 2007, he turned down an offer from Ripley’s to buy the ball. He wanted to continue growing it. Recalls his mother, Maureen: “I would say, ‘OK, it’s taking up almost two car spaces.

cheap oakleys Heinen’s has a customized layout and offers special treats, like these doughnuts shaped like dog bones to honor the hometown Browns’ Dawg Pound, presented here by baker Nicole Manley of Cleveland. Wendy PramikSterle’s Country House manager Melissa Rolon offers newly conceived plates including (clockwise from front center) rabbit with chive spaetzle, chicken livers and pancakes with bone marrow sauce, arugula salad with bacon and egg, and chicken schnitzel and waffles the creation of executive chef and general manager Jeff Jarrett. “This is the schnitzel palace, but we’re taking Sterle’s to a new place where you can have the old and the new,” says recently hired chef Myron Blackmon. cheap oakleys

replica oakleys A recent menu addition is the ancho glazed pork shank, a massive chunk of meat that’s meant for sharing. It comes with glazed carrots, tortillas and sticky buns, as well as accouterments that include red peppers, baby kale, shaved papaya, avocado and fresh herbs.(Photo: Wendy Pramik)Corrections and clarifications: An earlier version of this story misstated the number of locations Collective Espresso has. There are three.Dining in Cincinnati is an experience that’s difficult to define. replica oakleys

cheap oakley sunglasses Runion publique sur l’AMNAGEMENT DE L’AVENUE. Une pense par jour (Jean Paul II) Lectures spectacles au Thtre 14 le 5 dcembre Paroisse Saint Dominique agenda du 3 au 11. Notre Dame du Rosaire agenda du 4 au 11 dcembre Notre Dame du Travail : http://www.oakleygosunglasses.com du 4 au 11 dcembre March de Nol dimanche 4 dcembre 5 rue du. cheap oakley sunglasses

replica oakley sunglasses Senior outfielder Spencer Thornton and junior first baseman Andrew Brown are the other top returning hitters for the Aztecs with.317 and.295 averages, respectively. Juniors Marcus Reyes and Cody Thompson return to the mound fake oakleys for SDSU. Reyes, a leftie, threw 79.1 innings in 2015 with a 4.20 ERA and 45 strikeouts to end the season with a 7 3 record. replica oakley sunglasses

fake oakley sunglasses In March of this year the Scottish Government gave the go ahead to re open the line through Midlothian with a future possibility of it ultimately running through to Carlisle once again. Ten stations (seven of which will be new) and thousands of new homes will line the 35 mile stretch of track down to the border, giving 200,000 people the option of catching a train. Work will hopefully start during 2009 but definitely before 2011, a date that coincides with the end of the present parliament fake oakley sunglasses.

Posted in Uncategorized | Leave a comment

Botox : à chacun sa dose!

Bonjour Docteur,

Concernant les injections de Botox, j’ai lu lors de mes nombreuses recherches sur le sujet, qu’un maximum de 20 unités doit être injecté pour la glabelle et un maximum de 24 unités pour les rides du front. Cependant, lors d’une consultation pour la glabelle, on me dit que je dois recevoir 30 unités, je trouve ca exagéré puisque cette ride n’est pratiquement pas visible (en prévention) et pour le front et la glabelle c’est 60 unités.

Ma question est la suivante : Y a-t-il des médecins qui le font pour la patiente et non pour l’argent que ca rapporte ?? Si un patient veut seulement 15 unités de Botox a-t-il la possibilité de le faire et/ou de le demander sans brimer le médecin et son travail ?

Avez-vous des noms à recommander de médecins et/ou clinique qui ne le font pas pour l’argent?

Merci et bonne année 2013 !!

Danielle

Chère Danielle,

Vous soulevez dans votre courriel une question bien délicate, à savoir où se termine l’intégrité professionnelle du médecin consulté pour les injections de Botox et où commence son intérêt monétaire purement mercantile.

Dans un monde idéal, je vous répondrais que le code de déontologie des médecins l’emporte sur toute considération matérielle. Ce code se veut un instrument de travail qui oblige les médecins à respecter certains principes de pratique, où la qualité de la médecine passe avant tout et où le respect du patient et de ses besoins est essentiel et primordial.
Il ne faut pas oublier qu’une clinique médicale, qu’elle soit esthétique ou pas, est aussi une entreprise qui emploie du personnel, doit payer ses fournisseurs et voir à ses dépenses fixes, telles que le loyer, les taxes et l’électricité. Il est donc difficile de faire abstraction de ses obligations bien terre-à-terre. J’ose, par contre, espérer que les médecins qui travaillent dans le domaine de la médecine esthétique ne se laissent pas influencer par les impératifs financiers qu’impose la gestion d’une entreprise privée, et qu’ils savent porter avec sagesse et discernement les deux chapeaux, celui du médecin et celui de l’homme ou de la femme d’affaires.

Je veux maintenant revenir à la question précise que vous posiez sur les quantités de Botox requises pour la correction des rides de la glabelle et du front.

Visage et signes de l`âge

En premier lieu, laissez-moi vous dire qu’il n’y a pas vraiment de minimum ou de maximum dans les doses de Botox pour une région donnée. Les compagnies qui fabriquent les protéines botuliniques (Allergan pour le Botox et Merz pour le Xeomin, maintenant offert sur le marché canadien) font des recommandations de base, qui sont à titre indicatif seulement. C’est au médecin de décider de la dose, en fonction de plusieurs facteurs très variables : l’âge, le sexe, l’intensité de la contraction musculaire causant les rides, la grosseur des muscles impliqués, les variations anatomiques d’un individu à l’autre, la dose minimum nécessaire, les besoins exprimés par le patient et, finalement, les ressources financières du patient. D’où l’importance d’une bonne évaluation médicale et d’un examen physique pour bien déterminer tous ces éléments. Il ne faut jamais oublier que les traitements aux protéines botuliniques sont et doivent rester des actes médicaux qui doivent être effectués par des professionnels de la santé compétents et exercés à l’art délicat des injections.

Après avoir pris en considération tous ces facteurs, le médecin proposera le plan de traitement qui répondra le mieux aux besoins identifiés. À mon avis, c’est un peu réducteur de voir un traitement avec protéine botulinique en fonction d’unités bien précises, qui, au fond, n’ont aucune signification pour le patient. En effet, qui pourrait me dire en quoi consiste vraiment une unité? 10 unités chez une personne donnent parfois plus de résultats que 20 unités chez une autre. Pourquoi? Chez certains patients, une dose de 20 unités dans la glabelle va durer 6 mois et chez d’autres, 3 mois. Pourquoi?
Mon approche se veut un peu plus globale et vis à donner le meilleur rendement possible, en fonction des éléments et des variables identifiés pendant l’évaluation et l’examen. Même si, dans me tête, je suis obligé de calculer le nombre d’unités nécessaires à l’obtention des résultats que je souhaite, en réalité, je propose à mes patients une expérience globale qui transcende la simple injection d’un nombre défini d’unités de protéine botulinique. J’effectue un traitement dont le résultat sera naturel, qui leur procurera un air rajeuni et détendu, sans que personne dans leur entourage se doute de rien. Ce seront parfois 20 unités qui feront l’affaire ou parfois 70 ou même 100, mais, chaque fois, ce sera en fonction de l’équilibre entre les facteurs purement anatomiques et physiologiques incontournables et les exigences et besoins personnels exprimés au moment de la consultation.
Il n’y a donc pas de formules magiques ou de calculs mathématiques savants, il n’y a que le savoir-faire et l’expérience du médecin!

J’espère, chère Danielle, avoir répondu à vos interrogations et je vous invite à communiquer avec moi pour tout autre commentaire ou question.

Cordialement,

Yves Hébert, MD

Posted in Médecine Eshétique | Tagged , | Leave a comment

Nos mains, les mal-aimées !

Est-il besoin de dire à quel degré on abuse de nos mains dans notre vie quotidienne ?  Le jardinage, la vaisselle, l’exposition au soleil, le lavage fréquent, le ménage, les serrements de mains, les manipulations d’objets sales, voilà tout des exemples de situations ou nos mains sont soumises à des formes d’usure ou de contamination souvent insoupçonnées et mal gérées.

On a beau appliquer de la crème hydratante, les dommages s’accumulent lentement et font progressivement place aux signes de vieillissement tant redoutés. Taches brunes, peau défraichie et relâchée, décharnement et  veines plus apparentes se manifestent sournoisement et un bon matin on réalise que nos mains ont vieilli et qu’il est grand temps de faire quelque chose pour renverser la tendance!

Jusqu’à tout récemment, nous avions peu à offrir pour le rajeunissement des mains, ou plutôt nous ne pensions pas pouvoir utiliser au niveau des mains la panoplie de traitements et produits traditionnellement réservés aux soins du visage. Donc, on se retrouve dans la situation paradoxale des patientes qui ont investi, au fil des ans, dans le rajeunissement de leur visage, mais dont les mains trahissent l’âge qu’elles veulent tant cacher.

Heureusement que les indications de traitement de plus en plus larges de nos produits et techniques s’étendent maintenant aux mains et autres régions du corps soumises au processus accéléré de vieillissement, comme le décolleté, qui est souvent exposé sans protection adéquate aux rayons nocifs du soleil.

Que peut-on faire pour garder nos mains plus jeunes plus longtemps ? Voici la liste non exhaustive de procédures faciles, sécuritaires, peu ou pas invasives, sans temps de récupération:

  • Pour les taches brunes : quelques séances de IPL (Lumière Intense Pulsée) ou de laser pour lésions pigmentaires.
  • Pour le décharnement : une séance ou deux de remplissage avec des produits de comblement, comme l’hydroxyapatite de calcium (Radiesse®) ou les acides hyaluroniques (Esthelis®, Teosyal®, Juvéderm®). À noter que le comblement des mains camoufle très facilement les veines dilatées et plus apparentes.
  • Pour la peau relâchée : un protocole de traitements de raffermissement avec la radio-fréquence (Venus Freeze®)
  • Pour la peau sèche et défraichie : l’application de crèmes riches en polypeptides et en vitamine A, pour la stimulation du collagène et l’exfoliation des couches superficielles de cellules mortes.

Toutes ces procédures se combinent aisément dans un plan structuré de rajeunissement des mains, mais la même règle de base appliquée aux soins du visage est aussi bonne pour les mains : la protection et la prévention ! Une crème de protection solaire avec un indice SPF 30 bien appliquée fera des miracles à long terme et ralentira le processus de vieillissement.

Vous ne devrez donc plus cacher vos mains et vous pourrez les montrer avec fierté !

 

 

Posted in Médecine Eshétique | Tagged , , , , , , , , , , | Leave a comment

Retour sur le congrès de greffe capillaire

Je suis fraîchement débarqué de l’avion qui m’a ramené vers notre contrée nordique après avoir quitté l’île de Nassau, où j’ai passé une semaine consacrée, d’une part, au congrès annuel de l’International Society for Hair Restoration and Surgery et, d’autre part, à quelques jours de repos bien mérité.

Ce congrès, auquel j’assiste régulièrement et qui réunissait plus de cinq cents participants, fait le point annuel sur tout ce qui concerne les cheveux, de la biologie aux médicaments antichute en passant par les techniques et technologies de pointe pour la correction chirurgicale de la calvitie. Un rendez-vous à ne pas manquer pour qui veut, comme moi, rester à l’avant-garde de la pratique médicale et dépister les nouveautés.

La greffe capillaire a fait des progrès spectaculaires depuis que je la pratique, c’est-à-dire depuis presque 20 ans. Est heureusement révolue l’époque des greffes en tête de poupée ou en rangée d’oignons qui ont été populaires vers la fin des années 80 et le début des années 90, à défaut de ne pas savoir faire mieux. Depuis ce temps, la technique n’a cessé de se raffiner et aujourd’hui on peut difficilement obtenir de meilleurs résultats. On transplante maintenant les cheveux un à un ou par petits paquets de 2 ou 3, les fameuses unités folliculaires qui sont en fait la reproduction de ce que  la nature elle-même avait prévu. En effet, lorsqu’on regarde le cuir chevelu avec un microscope, on constate que les cheveux sont souvent groupés en petites unités de 2, 3 ou même parfois 4 follicules. Avec les greffes modernes, on ne fait donc que reproduire ce ‘’ design ’’ prévu par la nature. D’ailleurs, les greffons sont maintenant toujours coupés sous la lentille d’un microscope pour assurer leur qualité et intégrité.

Malheureusement, les patients qui ont subi des greffes avec les anciennes techniques et qui sont encore ‘’ en circulation ’’,  véhiculent, bien malgré eux, cette image négative qui reste ancrée dans l’imaginaire des gens, qui pensent à tort que la greffe capillaire c’est encore ça!

Les milliers de patients qui ont subi cette chirurgie dans la dernière décennie passent souvent inaperçus compte tenu des résultats parfaitement naturels obtenus avec les nouvelles méthodes de greffe.

Tous les gens qui hésitent à faire le pas et à consulter en vue d’une greffe devraient donc être rassurés et oublier l’image négative qu’ils trimbalaient dans leur tête.

Du nouveau au congrès? Pas beaucoup de choses, mais je reviens avec quelques idées que je laisse germer dans ma tête, histoire de digérer la masse d’information recueillie en 3 jours. Un petit avant-goût, peut-être? Que diriez-vous de la greffe de sourcils? Ce n’est pas tout à fait révolutionnaire et nouveau, mais je m’étais abstenu jusqu’à présent parce je n’étais pas encore tout à fait convaincu de la pertinence de cette pratique. J’ai réalisé que c’est pourtant un besoin réel chez plusieurs patient(e)s, qui, pour toutes sortes de raison, sentent le besoin de redessiner leurs sourcils.

En plus de répondre à un besoin, cette technique m’attire parce qu’elle plaît à mon côté perfectionniste et qu’elle requiert beaucoup de patience, de sens esthétique et de minutie, des qualités dont je pense être doté!

Posted in Médecine Eshétique | Tagged , , , | Leave a comment

Xeomin : la concurrence est toujours salutaire!

La protéine botulinique Xeomin de Merz Pharma a été approuvée récemment par Santé Canada et est maintenant offerte dans plusieurs cliniques médico-esthétiques.
Il s’agit d’une molécule qui, comme le Botox, réduit la contraction de certains muscles du visage pour atténuer et adoucir les rides d’expression, souvent à l’origine d’un air sévère ou fatigué.

Même si le Botox a eu le haut du pavé pendant de nombreuses années (il fête d’ailleurs 10 ans d’utilisation à des fins esthétiques), je pense que la présence de nouveaux joueurs et compétiteurs dans le paysage médico-esthétique est un signe de santé et de progrès, témoignant de l’importance de ce marché et du besoin d’y introduire des produits de qualité.
D’ailleurs, un autre neuromodulateur (c’est ainsi qu’on appelle la classe de produits agissant sur la contraction musculaire) est aussi annoncé pour bientôt, son dossier étant encore entre les mains de Santé Canada. Il s’agit du Dysport de Médicis.

Il est à noter que ces molécules sont offertes depuis quelques années déjà dans plusieurs pays, autant en Europe qu’en Amérique, et qu’elles ont fait la preuve de leur efficacité et, surtout, de leur innocuité, comme en attestent leurs très bonnes feuilles de route et le degré de satisfaction, autant des patients que des médecins, quant aux effets désirés. Il ne faut surtout pas oublier qu’avant leur mise en marché, ces produits ont suivi le long chemin des études et des essais cliniques et sont soumis à de rigoureuses vérifications par les instances gouvernementales de contrôle, comme Santé Canada.

Donc, trois produits visant les mêmes buts et effets. Est-ce trop?
Pendant 10 ans, nous nous sommes très bien débrouillés avec le Botox, et pourtant je crois que la présence de plus nombreux produits très compétitifs va encore plus susciter l’intérêt de la population, pousser les industries pharmaceutiques à de nouveaux niveaux d’excellence et de qualité, démystifier et rendre plus accessible l’information.

Pour revenir au Xeomin, avant son lancement officiel, j’ai eu le privilège de faire parti d’un petit groupe sélectionné de médecins canadiens appelés à se prononcer sur l’efficacité du produit, après avoir mener une étude de satisfaction auprès de la clientèle. Le consensus dégagé lors des discussions de ce comité aviseur n’a pas manqué de souligner l’interchangeabilité du Xeomin avec le Botox, à tous les niveaux d’utilisation, de la reconstitution à l’administration, en passant, bien sûr, par la durée d’action.

Donc, deux produits très similaires qui, entre les mains d’injecteurs chevronnés, donnent des résultats fantastiques et naturels!
Vais-je continuer à utiliser Botox? Bien sûr!
Vais-je aussi utiliser Xeomin? Bien sûr!
C’est comme si, au lieu de choisir entre Mercedes et BMW, j’achetais les deux!
Deux produits ayant chacun ses caractéristiques propres, mais deux produits de très grande qualité!

Posted in Médecine Eshétique | Tagged , , | 2 Comments

Venus Freeze : pour retrouver tonus et raffermissement

Bonjour,

J’ai une question que je me pose depuis 1 mois. J’ai 52 ans et j’ai commencé au mois de novembre 2011 des traitements de Juvéderm et de Botox. Les rides sont beaucoup moins creuses, mais il reste de fines lignes de chaque côté de la bouche (rides de la marionnette) et un léger relâchement. Mon médecin me conseille le Venus Freeze, mais je ne sais pas si je dois le faire. Je ne connais personne qui a essayé le Venus, donc j’ai peur d’investir et de ne voir aucun changement.
Que me conseillez-vous?
Merci,
Chantal

Bonjour Chantal,

Je vous remercie de m’avoir fait parvenir votre question.

Les injectables de remplissage (et on retrouve dans cette catégorie Juvéderm, Téosyal, Esthélis, Radiesse, etc) servent à redonner du volume au visage et à réduire les rides statiques causées par le vieillissement de la peau et le manque de collagène. Les toxines botuliniques, comme le Botox et le Xeomin, nouvellement approuvé par Santé Canada, servent plutôt à diminuer les rides dynamiques causées par la contraction des muscles de l’expression. La combinaison de ces produits, tout en étant parfaite pour estomper les rides, ne crée par contre pas de raffermissement des tissus. Pour ce faire, il faut faire appel à des technologies qui ont pour but de stimuler le collagène. Pour arriver à cette fin, la plupart des appareils auxquels nous avons accès sur le marché canadien utilisent l’énergie de la radiofréquence. Cette énergie réchauffe les tissus et provoque, de façon graduelle et naturelle, la contraction des fibres existantes de collagène et la formation de nouveau collagène.

Le Venus Freeze fait partie de cette catégorie d’appareils. Il a fait son apparition sur le marché canadien il y a un an et il est devenu, en peu de temps, un des appareils les plus populaires des cliniques médico-esthétiques puisqu’il a fait preuve d’une belle efficacité dans le raffermissement et le remodelage corporel, du visage en particulier.

Par contre, avec ces techniques non invasives et non aggressives, il ne faut pas s’attendre à des résultats similaires à ceux qu’apporterait un redrapage chirurgical (lifting du visage ou du cou).
Une patiente qui serait candidate à une chirurgie parce que le relâchement des tissus est trop avancé ne sera pas satisfaite des résultats obtenus avec une méthode non chirurgicale. À l’inverse, une patiente qui commence à peine à remarquer un manque de tonus dans la peau et qui n’est donc pas encore candidate à une méthode plus agressive obtiendra, de son côté, de beaux résultats avec une série de traitements avec radiofréquence, en l’occurrence avec le Venus Freeze.

Avant de prendre votre décision, assurez-vous que votre médecin est bien habitué aux indications et surtout aux limites du Venus Freeze et que ses techniciennes ont une bonne expérience avec l’appareil. En effet, les résultats obtenus avec ces technologies dépendent beaucoup de l’habilité des opératrices et cette habilité ne vient qu’avec l’usage et la compétence.

Cordialement,

Yves Hébert, MD

Posted in Médecine Eshétique | Tagged , , , , , , , , , , | 2 Comments

Les taches café-au-lait

Bonjour,

J’ai une énorme tache de naissance café-au-lait qui couvre une bonne partie de mon flanc droit.
J’ai maintenant 30 ans et cette tache m’a toujours fait vivre un grand complexe.
Je voudrais savoir s’il existe un moyen pour que je puisse m’en débarrasser, par un traitement avec laser, par exemple.
J’attends impatiemment votre réponse.

Merci,
Sylvie

Chère Sylvie,

Je vous remercie de m’avoir fait parvenir cette question.

Les taches de naissance, souvent appelées taches café-au-lait à cause de leur couleur, sont moins fréquentes chez les bébés à la peau blanche, mais plus fréquentes chez ceux à la peau plus foncée. Ainsi, 0.3 % des bébés blancs vont présenter une tache solitaire, comparativement à 3 % des hispaniques et 18 % des noirs.

Une tache isolée, même d’assez grande dimension, ne représente aucun danger pour la santé, mais s’il y a plusieurs taches (six et plus) de plus de 5 mm de diamètre chez les individus prépubères ou de plus de 15 mm chez les individus postpubères, il faut penser à un diagnostic de neurofibromatose de type 1 ou maladie de Von Recklinghausen. Ce désordre génétique héréditaire s’accompagne, en plus des taches café-au-lait, de tumeurs cutanées (bosses), bénignes en soi, mais qui peuvent causer des compressions au niveau des nerfs et des tissus avoisinants.

Dans votre cas précis, je crois que nous nous trouvons devant une tache solitaire qui a évolué au fil de temps pour atteindre une grande surface, mais sans causer aucun problème, sauf le complexe que vous vivez.

Selon la densité de la pigmentation et la couleur de la peau, le traitement peut s’avérer long et couteux. Il faut, en effet, avoir recours à des séances multiples de laser qui parviendront, très graduellement, à faire pâlir la lésion. La tâche n’est pas impossible, mais il faut y aller avec prudence pour ne pas causer de complications permanentes reliées à la nature même des lasers utilisés. Il est évidemment primordial que ces traitements soient entrepris par des professionnels de la santé très accoutumés à l’emploi de ces technologies. Plusieurs types de lasers sont efficaces dans de tels cas, comme les lasers ND :YAG, Ruby, ER :YAG, Alexandrite, etc. Le choix de laser dépendra surtout de la couleur de la peau, les peaux plus foncées comportant plus de risques de complications et étant plus délicates à traiter que les peaux pâles.

Donc, chère Sylvie, il y a de l’espoir, mais il faut que vous vous adressiez à un médecin ayant de l’expérience dans le traitement des taches pigmentaires et à l’aise dans la manipulation des appareils laser. Il faut aussi que vous soyez très patiente puisque les résultats sont longs à se manifester et exigent beaucoup de séances de traitement. Par contre, au bout du compte, votre tache ne sera qu’un mauvais souvenir!

Cordialement,

Yves Hébert, MD

 

Posted in Médecine Eshétique | Tagged , , | 13 Comments