Vous êtes cerné(e) ?

Les cernes noirs sous les yeux sont une préoccupation constante chez beaucoup de patients qui me consultent pour le rajeunissement du visage.

Ils ont toujours représenté un défi thérapeutique, mais, fort heureusement, ont peut maintenant y remédier de plusieurs façons, selon la nature même du cerne.

Il faut savoir que le cerne est souvent la résultante de plusieurs éléments très différents qui peuvent se retrouver ensemble chez la même personne.

Voyons-y de plus près.

En règle générale, le cerne peut être causé par un manque de volume dans la région de la ‘’vallée des larmes’’, cette zone de transition entre la paupière inférieure et la joue. Cette zone peut se creuser progressivement lors du vieillissement et s’installe alors un jeu d’ombre et de lumière qui amplifie l’apparence du cerne. La solution : l’injection d’un produit de remplissage à base d’acide hyaluronique qui comblera le creux et diminuera l’effet d’ombre. Les techniques d’injection sont nombreuses, mais il faut se souvenir que cette zone est extrêmement délicate et qu’il faut absolument s’en remettre aux doigts experts d’un professionnel de la santé pour qui cette zone n’a plus de secrets. Il s’agit de techniques d’injection avancées qui ne devraient être réservées qu’aux injecteurs chevronnés.

En deuxième lieu, le cerne peut être le résultat d’une hyperpigmentation de la peau qui se colore en brun par l’accumulation de mélanine (le pigment de la peau). Cette accumulation peut s’installer graduellement suite à l’abus de soleil sans protection adéquate ou être due à des facteurs génétiques ou héréditaires. Les individus en provenance du bassin méditerranéen ont, par exemple, plus tendance que les populations nordiques à développer des cernes foncés en vieillissant. La solution : l’application de bonnes crèmes éclaircissantes contenant des ingrédients actifs qui agissent directement au niveau de la fabrication de la mélanine, comme l’hydroquinone, la protection solaire avec un écran avec FPS 30+  et, dans les cas plus récalcitrants, quelques séances de Lumière Intense Pulsée  ou IPL. Cette technologie doit être utilisée avec une très grande prudence à cause de la proximité des yeux et le danger de brulures de la cornée. La protection de l’œil avec une lentille cornéenne de métal est donc  essentielle!

Finalement, le cerne peut avoir une composante vasculaire. Pendant le vieillissement, de tout petits capillaires très fins se développent immédiatement sous la peau délicate de la paupière inférieure, ce qui se traduit par une couleur plus foncée et un peu bleutée. La solution : encore une fois, une bonne crème ‘’contour des yeux ‘’ qui diminuera la congestion vasculaire, et une protection solaire adéquate. Quelques séances d’IPL complèteront le traitement, à condition que cette technologie soit utilisée avec toutes les précautions nécessaires.

En conclusion, les cernes demeurent un défi de taille, surtout lorsqu’on retrouve chez le même individu congestion vasculaire, hyperpigmentation et manque de volume, ce qui arrive assez souvent. Les solutions existent, mais elles ont toutes leurs limites, d’où la nécessité de favoriser une approche globale qui pourra inclure plusieurs modalités de traitement, selon la nature même du cerne.

This entry was posted in Médecine Eshétique and tagged . Bookmark the permalink. Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>