Le Selphyl ou la revanche des plaquettes!

Bonjour Docteur Hébert,

J’ai quelques questions importantes à vous poser face à ce nouveau traitement Selphyl. Tout d’abord, je tiens à vous dire qu’il est le seul traitement qui m’intéresse, puisqu’il est fait à partir de notre propre sang, donc naturel. Je comprends très bien que ça prend un certain temps avant de voir les résultats, quelques jours je crois, est-ce bien ça? Cependant restaure-t-il vraiment les volumes et le contour du
visage? J’ai entendu dire que ça ne marche pas pour tous les patients, car ça dépend de la quantité de plaquettes et de fibrine qu’on a dans le sang.

J’ai 56 ans et j’ai des bajoues assez prononcées, ainsi que de nombreuses rides et ridules au visage. Puis-je espérer que ce traitement modifiera un peu ces problèmes, au moins, juste assez pour être satisfaite?

Aussi, est-ce que ce serait efficace d’injecter Selphyl sur les mains?

Selon ce que j’ai lu, un seul traitement par année au Selphyl sera suffisant. Combien de sang faut-il pour ce traitement? Est-ce qu’on peut, lors de la consultation avec vous le recevoir tout de suite (traitement Selphyl). Je demeure éloigné, et faire deux voyages ne sera pas l’idéal.

Aussi, lorsque ma décision sera prise face à ce traitement, je tiens à vous avoir comme médecin traitant, ce qui veut dire que vous procédiez à me faire vous-même les injections. Est-ce possible? Je crois en vous.

Cordialement,

Jacqueline

Chère Jacqueline,

Questions intéressantes que vous posez par rapport au Selphyl! Merci de me les avoir fait parvenir!

Précisons que le Selphyl est une procédure qui fait appel aux propriétés régénératrices des plaquettes contenues dans le sang qui, lorsque réinjectées dans les tissus, libèrent des facteurs de croissance. Ces nombreux facteurs stimulent la formation de collagène, une meilleure irrigation sanguine, le renouvellement cellulaire, donc le rajeunissement des tissus.

Le Selphyl est un ‘’kit’’ qui met à la disposition des utilisateurs tout ce qu’il faut pour le prélèvement sanguin et la préparation du plasma riche en plaquettes extrait du sang. Il existe plusieurs types de ‘’kits’’ sur le marché et donc le Selphyl n’est pas un ‘’traitement’’. On se réfère plutôt à un traitement au Plasma Riche en Plaquettes ou PRP.

On a beaucoup parlé du PRP depuis quelques années dans les médias et on l’associe souvent au ‘’Vampire Lift’’, ce qui est inexact. Ce dernier est en effet une marque déposée de traitement qui doit combiner l’usage d’une méthode PRP et des injections d’acide hyaluronique, comme le Juvéderm ou autres produits similaires.

Le PRP est une procédure dont on vante souvent les mérites, mais il faut se garder de tout croire ce qu’on en dit. Ce n’est pas du tout une procédure volumisante, à moins de vouloir se soumettre à de très nombreux traitements, ce qui deviendrait monétairement prohibitif. C’est plutôt une méthode pour améliorer graduellement la qualité de la peau dans ses couches les plus superficielles ou dans les endroits plus délicats. À cause de cette restriction, elle agit bien là où la peau est mince, comme autour des yeux, sur les mains, le décolleté et le cou, ou là où il y a des rides très fines, comme au niveau de la lèvre blanche ou de la patte d’oie.

Les résultats sont toutefois discrets et, pour y parvenir, il faut souvent 2 à 3 séances de traitements, à des intervalles de 6-8 semaines. Par la suite, le maintien s’assure par un traitement occasionnel, à tous les 6-12 mois, selon la gravité des rides et de la qualité de la peau.

Le ‘’kit’’ Selphyl, dont je me sers depuis quelques années, prévoit le prélèvement de deux petits tubes de sang, pour la préparation d’environ 8 cc de PRP. Cette quantité est habituellement suffisante pour traiter la région autour des yeux et la lèvre blanche, ou les deux mains, ou encore le décolleté.

La procédure comporte quelques effets secondaires temporaires, comme des ecchymoses et de l’enflure, qui, selon l’emplacement, seront plus ou moins visibles ou faciles à camoufler, et qui peuvent obliger à un retrait social de quelques jours.

Est-ce que la méthode Selphyl répondrait à vos besoins spécifiques? Sans doute verriez-vous de jolis résultats au niveau de vos mains, mais au niveau du visage je doute que vous soyez entièrement satisfaite puisque vous mentionnez des rides et ridules et des bajoues assez prononcées. Ce sont des signes de vieillissement un peu plus avancés que ceux qu’on peut atténuer avec une méthode PRP.

Dans votre cas, d’autres solutions de rechange aussi sécuritaires, comme les injectables à base d’acide hyaluronique, seraient probablement préférables. Il ne faut pas oublier que l’acide hyaluronique est présent naturellement dans notre peau et qu’il s’agit tout simplement d’un sucre complexe qui a la propriété d’attirer de l’eau dans les tissus, pour un comblement très naturel des rides et un rétablissement des volumes.

Tous les traitements injectables sont effectués par moi ou par ma collègue médecin et les alternatives thérapeutiques que j’offre à mes patients utilisent toujours des techniques ou des produits reconnus, sécuritaires et acceptés par Santé Canada.

J’espère, chère Jacqueline, que ces renseignements vous seront utiles et qu’ils vous mèneront à une décision éclairée.

Cordialement,

Yves Hébert, MD

This entry was posted in Médecine Eshétique and tagged , , , . Bookmark the permalink. Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>