Venus Freeze : pour retrouver tonus et raffermissement

Bonjour,

J’ai une question que je me pose depuis 1 mois. J’ai 52 ans et j’ai commencé au mois de novembre 2011 des traitements de Juvéderm et de Botox. Les rides sont beaucoup moins creuses, mais il reste de fines lignes de chaque côté de la bouche (rides de la marionnette) et un léger relâchement. Mon médecin me conseille le Venus Freeze, mais je ne sais pas si je dois le faire. Je ne connais personne qui a essayé le Venus, donc j’ai peur d’investir et de ne voir aucun changement.
Que me conseillez-vous?
Merci,
Chantal

Bonjour Chantal,

Je vous remercie de m’avoir fait parvenir votre question.

Les injectables de remplissage (et on retrouve dans cette catégorie Juvéderm, Téosyal, Esthélis, Radiesse, etc) servent à redonner du volume au visage et à réduire les rides statiques causées par le vieillissement de la peau et le manque de collagène. Les toxines botuliniques, comme le Botox et le Xeomin, nouvellement approuvé par Santé Canada, servent plutôt à diminuer les rides dynamiques causées par la contraction des muscles de l’expression. La combinaison de ces produits, tout en étant parfaite pour estomper les rides, ne crée par contre pas de raffermissement des tissus. Pour ce faire, il faut faire appel à des technologies qui ont pour but de stimuler le collagène. Pour arriver à cette fin, la plupart des appareils auxquels nous avons accès sur le marché canadien utilisent l’énergie de la radiofréquence. Cette énergie réchauffe les tissus et provoque, de façon graduelle et naturelle, la contraction des fibres existantes de collagène et la formation de nouveau collagène.

Le Venus Freeze fait partie de cette catégorie d’appareils. Il a fait son apparition sur le marché canadien il y a un an et il est devenu, en peu de temps, un des appareils les plus populaires des cliniques médico-esthétiques puisqu’il a fait preuve d’une belle efficacité dans le raffermissement et le remodelage corporel, du visage en particulier.

Par contre, avec ces techniques non invasives et non aggressives, il ne faut pas s’attendre à des résultats similaires à ceux qu’apporterait un redrapage chirurgical (lifting du visage ou du cou).
Une patiente qui serait candidate à une chirurgie parce que le relâchement des tissus est trop avancé ne sera pas satisfaite des résultats obtenus avec une méthode non chirurgicale. À l’inverse, une patiente qui commence à peine à remarquer un manque de tonus dans la peau et qui n’est donc pas encore candidate à une méthode plus agressive obtiendra, de son côté, de beaux résultats avec une série de traitements avec radiofréquence, en l’occurrence avec le Venus Freeze.

Avant de prendre votre décision, assurez-vous que votre médecin est bien habitué aux indications et surtout aux limites du Venus Freeze et que ses techniciennes ont une bonne expérience avec l’appareil. En effet, les résultats obtenus avec ces technologies dépendent beaucoup de l’habilité des opératrices et cette habilité ne vient qu’avec l’usage et la compétence.

Cordialement,

Yves Hébert, MD

This entry was posted in Médecine Eshétique and tagged , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink. Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

2 Comments

  1. garon stéphanie
    Posted 13/01/2014 at 18:32 | Permalink

    Puis-je recevoir des traitements venus freeze après injections de botox et remplissage?
    Est-ce que le vénus freeze va diminuer le temps d’efficacité de mes injections?

    • Posted 14/01/2014 at 09:30 | Permalink

      Bonjour Stéphanie,
      Il n’y a pas de contrindications à recevoir des traitements Venus Freeze quelques jours après l’administration de Botox. Par contre, dans le cas des injectables de remplissage, je suggère de procéder d’abord aux séances de Venus Freeze et, une fois complété le protocole, de voir aux injections de remplissage.

      Yves Hébert, MD

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>