Le Botox® à domicile : un petit beigne avec ça?

Une patiente m’a récemment demandé si je voulais participer à un ‘’party Botox’’ à son domicile. J’ai, bien sûr, répondu avec un non catégorique, mais non sans me demander comment on en était arrivé à banaliser ainsi un acte foncièrement médical.

Il faut, en effet, rappeler que l’injection de Botox® relève de la science médicale et non du charlatanisme cosmétique, et qu’elle doit se conformer à des standards de pratique qui ne peuvent jamais être reproduits dans le contexte d’un domicile privé.

Même s’il s’agit d’une procédure à l’apparence facile et anodine, il n’en reste pas moins qu’un maximum de précautions doit être pris pour en assurer l’hygiène et la stérilité et qu’un minimum d’équipement est requis dans le cas relativement improbable mais réel de complications ou réactions anormales.

Nos voisins américains, avec leur obsession du sensationnalisme, du clinquant et du tape-à-l’œil, ont été parmi les premiers à s’adonner à cette pratique, mais les associations médicales ont vite réagi en proclamant haut et fort le danger que courent les patients.

La pratique du Botox® à domicile est donc maintenant proscrite par les associations médicales et les Collèges de médecins à travers le monde, mais il y aura malheureusement toujours des médecins peu consciencieux ou à la recherche de gain rapide ou de nouvelle clientèle qui se prêteront à ce jeu dangereux.

La médecine esthétique est à un tournant de sa jeune histoire et, petit à petit, elle est en train d’acquérir ses lettres de noblesse, comme le démontrent les nombreux congrès et publications qui lui sont consacrés et les études scientifiques sérieuses sur les différents produits et technologies dont on se sert maintenant. Par contre, la population, avec la complicité des médias, n’y voit que du feu, et est portée à banaliser la portée des gestes médicaux de cette pratique qui semblent à tort ne comporter aucun risque ou effet secondaire. C’est pourtant loin d’être le cas! La preuve se retrouve dans les innombrables bavures qui se commettent tous les jours lorsque les traitements ne sont pas effectués avec rigueur scientifique et compétence professionnelle.

Le meilleur contexte pour les injections de Botox® ou pour recevoir des traitements avec injectables de comblement ou avec lasers d’épilation, de rajeunissement ou de raffermissement, sera toujours la clinique médicale reconnue,  bien établie, à la réputation irréprochable, au personnel bien formé pour faire face à toute complication possible et où tout geste thérapeutique est la responsabilité du médecin traitant.

Pour le beigne, il y a toujours Tim Horton!

This entry was posted in Medécine Esthétique and tagged , , . Bookmark the permalink. Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>