Est-ce que l`épilation au laser est contre-indiquée durant l`allaitement?

Bonjour,

Je songe à faire une épilation au laser sur plusieurs parties de mon corps mais j’allaite mon  fils. Est-ce une contre-indication sérieuse? Je précise que je l’allaiterai pour les prochaines années car il est allergique au lait animaux et au soja. Je serais donc plutôt déçue de devoir attendre d’en avoir fini avec l’allaitement!

Merci!

Johanne

Chère Johanne,

Votre question soulève beaucoup d’interrogations et malheureusement la réponse demeure ambigüe. Il y a très peu de recherches médicales sur l’épilation-laser en période d’allaitement et les données sont contradictoires. La conclusion qui semble faire consensus serait toutefois de s’abstenir d’avoir des traitements d’épilation-laser pendant la grossesse et l’allaitement, en raison des grands changements hormonaux que subit le corps pendant ces périodes qui peuvent affecter la pigmentation de la peau et la rendre plus réactive aux rayons-laser, ce qui pourrait éventuellement causer des réactions indésirables.

De plus, une des règles fondamentales de conduite des médecins est celle du ‘’primum non nocere’’, d’une locution latine qui veut dire ‘’en premier lieu, ne pas nuire’’. En d’autres mots, les médecins se doivent de suivre la voie de la sagesse et, dans le doute, s’abstenir de suggérer des traitements qui ne font pas l’unanimité ou qui n’ont pas fait la preuve de leur innocuité.
L’épilation-laser demeure un traitement de nature esthétique, qui, en soi, n’est pas indispensable à la santé. Pourquoi donc vouloir soumettre le corps à un risque inutile, si petit soit-il?

Le sujet semble faire le plein de commentaires sur les blogues, comme en témoigne une recherche sur Internet. Tout le monde y va de son commentaire plus ou moins éclairé et c’est d’ailleurs ce qui fait la beauté et la richesse de cet outil de communication. Il faut toutefois se garder de prendre tout ce qui s’y dit comme vérité absolue et de se servir d’exemples ou d’anecdotes isolés pour en arriver à nos propres conclusions.
Les internautes qui sont pour l’épilation-laser invoquent le fait que les rayons-laser pénètrent très superficiellement dans la peau et qu’ils n’ont aucun impact sur le reste de l’organisme. D’autre part, ceux qui sont contre soutiennent que les données scientifiques sont insuffisantes pour se prononcer sur l’innocuité à long terme sur la santé du bébé allaité. Qui dit vrai? Des études scientifiques plus poussées devraient pouvoir répondre à ces questions, mais comment recruter un nombre statistiquement suffisant de mères prêtes à servir de ‘’cobayes’’ dans une recherche sur un traitement potentiellement dangereux pour le bébé? D’autant plus qu’il ne s’agit pas d’un traitement vital et essentiel. Vous voyez le dilemme…
Ma suggestion pour vous, chère Johanne? Prendre votre mal en patience et consulter une clinique médicale réputée en épilation-laser lorsque vous aurez terminé l’allaitement. D’ici là, profitez pleinement des joies que procure l’allaitement!

Yves Hébert, MD

This entry was posted in Médecine Eshétique and tagged , , . Bookmark the permalink. Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

2 Comments

  1. wassima
    Posted 05/11/2012 at 10:47 | Permalink

    Bonjour Docteur,

    S’il vous plait est ce que l’épilation laser des mamelons a des effets secondaires a court, moyen ou long terme?

    Salutations distinguées.

    • Posted 13/11/2012 at 07:28 | Permalink

      Bonjour et merci de nous avoir soumis votre question.
      L’épilation laser de l’aréole des seins fait partie des demandes fréquemment soumises pour se départir de poils disgracieux qui se trouvent au niveau de cette région. Il faut savoir que l’aréole du sein est une zone fragile et elle est, la plupart du temps, pigmentée. Il importe donc, pour le médecin ou la technicienne laser, de bien protéger l’aréole afin que l’énergie lumineuse du laser utilisé ne vienne pas se concentrer ni chauffer trop fortement le pigment de la peau. Une brûlure de cette région peut être très douloureuse et pourrait ainsi laisser des cicatrices. Heureusement, la zone pigmentée est rarement couverte de poils. Si c’était le cas, il pourrait être envisageable d’utiliser un laser de type nd:yag conçu spécialement pour traiter les peaux foncées et pigmentées. Des tests préalables à tout traitement sont fortement conseillés.
      Les effets secondaires observables à court terme se limitent à quelques rougeurs et de l’enflure passagères (quelques jours seulement) et aucun n’est à signaler à moyen ou long terme. Il faut tout simplement être assidue à ses rendez-vous pour en maximiser les résultats.

      Il importe aussi de rappeler que l’allaitement est une contre-indication à l’épilation du sein au laser: un effet secondaire pourrait se compliquer d’infection et rendre impossible ou complexe la poursuite de l’allaitement.

      Comme chaque cas est différent, je vous recommande de consulter un médecin ou une technicienne en laser expérimenté afin d’obtenir les meilleures recommandations possibles. Ce ou cette professionnel(le) pourra vous donner l’heure juste sur les possibilités de traitement tout en s’assurant que la procédure soit réalisée dans un cadre sécuritaire et réaliste.

      Cordialement,

      Yves Hébert, MD

Post a Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>